Le jeu qui rapporte pour tous

Lucratif

Le centre de rencontre de la Victoire, un lieu incontournable pour les amateurs de jeu de loterie. Ce soir, c’est le grand rendez-vous, de nombreux lots sont à dégoter par les participants au jeu de loterie lors des jeux de loto de l’entente sportive de Compiègne. L’organisateur déjà très connu des lieux, le dénommé super Mario du coin ou Mario Teixeira est l’organisateur incontesté de cette rencontre depuis cinq ans. A la clé, il y aura des bouteilles de vin, des voyages inédits, des croisières en solo ou en amis, de quoi redonner un peu l’envie de jouer aux fans de loto.

Connus comme étant le jeu le plus attractif du moment dans cette partie, l’organisateur du jeu loto-bingo est très sûr de son coup en affirmant qu’il devra refuser des joueurs ce soir, car la place sera en surnombre aujourd’hui. Nous organisons ce jeu dans un cadre attractif, plein d’ambiance et dans une chaleur festive ce qui est tout à fait excitant pour les amateurs de jeu. Non écarté de l’ensemble la possibilité de jouer et de s’adonner au maximum dans une vraie passion qui ne connait pas la crise. C’est d’ailleurs une des raisons du succès de ce jeu, car les gens sont intéressés au jeu pour gagner un peu de sous afin d’arrondir leur fin du mois en ce temps de crise. Il est loin d’imaginer avant qu’une famille tout entière puisse se rendre ici pour jouer et pourtant c’est le cas en ce moment. Rien que d’essayer de gagner la nouvelle tablette ou de gagner une machine à laver voire même des bons d’achat, c’est fascinant combien les gens sont attirés par ce jeu de loto-bingo. Au total donc, avec les enfants, les pères de famille, les mères de famille aussi, des rencontres amicales, etc. On n’attend pas moins de 1.300joueurs ce soir selon le président fondateur de cette rencontre.

Super Mario a conquis les cœurs des jeunes joueurs. En effet, on assiste à un rajeunissement des joueurs ces derniers temps alors qu’avant on associait souvent les jeux d’argent ou la loterie à des divertissements pour les adultes. Ce qui les intéresse, ce n’est forcément pas la cagnotte, mais plutôt les divers lots qui sont enjeu.

Ce sont surtout les bons d’achat et les lots échangeables qui intéressent cette catégorie de joueur. C’est à cause de la crise qui frappe les jeunes mariés et les jeunes couples qui sont à l’origine de cet attachement à la distraction lucratif des jeunes selon Laëtitia Layrac, un responsable marketing de Lotoquine.

Ce ne sont pas des affaires pour les familles victimes de la crise seulement, les associations s’y mettent aussi. Elles profitent en effet, de la facilité avec laquelle on peut tirer profit de ces jeux pour se faire un peu d’argent. Il y a un club qui dit gagner tous les ans en moyenne 1 000euros par les jeux, ce qui est assez pour subvenir aux quelques besoins de fonctionnement de celui-ci. C’est avec une collaboration avec ces clubs que nous arrivons chaque année à créer une ambiance de fou à cette rencontre selon Mario Teixeira.