Histoire du jeu de Bingo

Il était une fois ... le Bingo ! On retrouve les origines de ce jeu en Italie au 16ème siècle où naissait une ferveur grandissante pour un jeu appelé alors " Lo Giuoco del Lotto d'Italia ". Il s'agissait d'une loterie Italienne " cousine " du bingo actuel.

Deux siècles plus tard, ce jeu fit son apparition en France et toucha plutôt un public d'aristocrates et de bourgeois. C'est à cette période que l'on décida d'énoncer les numéros à voix haute en direction de l'assistance.

Au 19ème siècle, le bingo devint populaire partout en Europe. La plupart des marchés et fêtes foraines comptaient parmi leurs attractions un espace où les joueurs de bingo pouvaient se réunir contre un droit de participation représentant une somme d'argent modique.

Ce que l'on sait moins sur le bingo...


Outre sa fonction ludique et lucrative, le bingo fut étudié pour en faire un outil éducatif qui formait les plus jeunes dans des matières différentes. C'est ainsi que prendront vie différents bingos à thèmes : bingo des animaux, bingo des tables de multiplication et autres.

boule de bingo


L'appellation " Bingo ", quant à elle, serait une déformation du mot " BEANO ". C'est ainsi qu'on appelait ce jeu de hasard au début du 20ème siècle aux Etats-Unis. Ceci s'explique par le fait que les joueurs marquaient les numéros tirés au sort en plaçant des graines d'haricots (beans) sur leur grille de jeu. Celui qui obtenait l'ensemble des numéros cités sur sa grille de jeu criait alors " BEANO " et remportait le lot à gagner.



On raconte que, pendant la crise de 1929, un vendeur de jouets d'Atlanta (Georgia, USA), du nom d'Edwin Lowe, assista à une partie de " BEANO ". Lors de cette réunion de jeu, un joueur se trompa et cria " BINGO " pour indiquer sa victoire aux autres joueurs. Cette anecdote se transmit de bouches à oreilles et transforma définitivement le nom de ce jeu célèbre en " BINGO ".